Une chanson de Nouamane Lahlou est plagiée par un chanteur algérien


23 juin 2022 - 164 vues

L'Algérie fait face à un autre scandale d'appropriation après que qu"un chanteur algérien a copié la chanson emblématique de Nouamane Lahlou "Ya chefchaouen ya nouara".

Le chanteur algérien Mohamed Lamine a changé les paroles de la célèbre chanson marocaine "Ya Chefchaouen Ya Nouara " en "Ya Dzair Ya Nouara" il y a quelques années, en la publiant sur YouTube sans tenir compte des lois sur les droits d'auteur.

Nouamane Lahlou s'est dit surpris de voir les paroles de sa chanson changées et les rythmes de la chanson volés sans préavis. Mais il a déclaré que son choc a diminué après que Mohamed Lamine l'ait contacté il y a des années pour s'excuser.

"Il m'a dit qu'il avait fait ce qu'il avait fait par amour et par respect pour moi", a déclaré Lahlou dans une récente interview accordée à une chaîne de télévision marocaine. 

Cependant, la décision de l'Algérie d'utiliser la chanson comme musique promotionnelle pour les Jeux Méditerranéens qui auront lieu à Ouahrane dans les prochains jours a été la plus grande surprise pour le chanteur marocain et ses fans du monde entier.

Nouamane a donc déposé des plaintes auprès des autorités du droit d'auteur au Maroc et à Paris (où il avait documenté la propriété de la chanson), ainsi qu'au Parlement marocain, à la télévision et au ministère marocain de la Culture.

Bien qu'il ait exprimé sa déception face à l'appropriation de sa chanson par le régime algérien, l'artiste marocain a parlé en termes affectueux et fraternels du peuple algérien, insistant sur le fait que l'argent n'était pas la cause de sa colère face à l'apparente violation du droit d'auteur. 

"Vous êtes tout un pays rempli d'artistes capables de produire une chanson exclusive. Et si tu l'as demandé, j'aurais pu travailler sur une chanson exclusivement pour toi. Mais je pense que tu n'en as pas besoin. L'Algérie regorge d'artistes connus », a-t-il déclaré.

les algériens ne manquent aucune occasion de s’approprier le patrimoine marocain

En mai, l'artisane marocaine Mbarka Ait Ouhassi a porté plainte contre le ministère de la Culture de Tlemcen, l'accusant d'utiliser illégalement ses photos artistiques pour promouvoir la culture de la ville. La photo a suscité des critiques sur l'appropriation par l'Algérie de la culture artisanale marocaine traditionnelle dans la ville de Tlemcen. 
Récemment, un jeune chanteur algérien a également osé affirmer à la télévision de son pays qu'il est l'auteur, compositeur et interprète du "Ya bent bladi" de feu Abdessadeq Cheqara !
Sans oublier la gastronomie (couscous aux sept légumes, tajine aux pruneaux, etc), les tenues vestimentaires (le célébrissime caftan marocain, en premier), les œuvres artistiques, ainsi que certains personnages historiques comme Ibn Batouta et Tariq Ibn Ziyad… 

L'ODJ radio avec moroccoworldnews

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article