Jerry Lee Lewis, la star du rock'n'roll, est décédé à l'âge de 87 ans


31 octobre 2022 - 158 vues

Le musicien américain Jerry Lee Lewis, l'un des pionniers du rock'n'roll, est mort à l’âge de 87 ans, a annoncé ce vendredi 28 octobre son agent à l’AFP.

 
Le chanteur et pianiste américain Jerry Lee Lewis, est décédé à l’âge de 87 ans, a annoncé son agent. Considéré comme l’un des pionniers du rock’n’roll, Jerry Lee Lewis était surnommé «The Killer». Il est décédé « de cause naturelle » dans sa maison de Desoto County, dans le Mississippi, « avec son épouse Judith à ses côtés », a encore précisé son porte-parole.

Amoureux du piano

Né dans une famille modeste de Louisiane, Jerry Lee Lewis commence le piano vers l’âge de 10 ans avec ses cousins. Pour lui acheter son premier instrument, ses parents doivent hypothéquer leur ferme.

À l’adolescence, il se désintéresse des études universitaires pour se consacrer pleinement à la musique. En 1956, il part pour Memphis, la Mecque de la nouvelle musique américaine, et est l’un des premiers à signer avec le célèbre label Sun Records.

À la fois ami et rival du King Elvis Presley lui-même, Jerry Lee Lewis a influencé toute une génération de musiciens, comme Bruce Springsteen qui disait à son propos en 1995 : « Il ne joue pas du rock’n roll, il est le rock’n roll. »

Scandales, démêlés avec la police...

Il était aussi célèbre pour ses tubes que pour les scandales qui ont jalonné son existence. En décembre 1957, alors qu’il est âgé de 22 ans, il prend comme 3e épouse, sa cousine germaine, Myra Gale Brown. Le scandale éclate quand la presse découvre qu’elle n’est âgée que de 13 ans... Les radios américaines décident de boycotter le chanteur, qui connaît une disgrâce pendant une demi-douzaine d’années avant de refaire surface en abandonnant le rock pour la musique country.

Fantasque et parfois violent, Jerry Lee Lewis multiplie les excès : l’alcool et les drogues lui ont valu de sérieux ennuis de santé et autant de démêlés avec la police. Mais la légende ne faiblit pas, au contraire, et il fait partie des premiers musiciens intronisés au « Rock and Roll Hall of Fame » (musée et panthéon du rock, à Cleveland) dès sa création en 1986.

Il a passé une partie de ses dernières années dans son ranch de Nesbit (Mississippi), avec sa septième épouse, et montait encore sur scène début 2019. Mais, à la suite d’un AVC mineur en mai de cette année, il avait annulé des concerts.

L'ODJ radio avec Ouest-france.fr

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article